Réussir au Maroc grâce à son blog

Conseils sur le Référencement Web au Maroc, avec M’hamed Bouamar (interview)





Dans cette interview, M’hamed Bouamar Domyjeans.com Page Facebook de Domyjeans.com Twitter de Domyjeans.com, le responsable d’un site E-Commerce marocain, va partager avec vous des conseils pour vous aider à bien référencer votre blog afin d’attirer du trafic ciblé, ce qui vous aidera à avoir plus de lecteurs et plus de revenus générés sur Internet.

(photo des membres de l’association AMECSEL. Notre invité, M’hamed Bouamar, est à gauche. Cliquez sur la photo de pour l’agrandir)

Écouter l’interview avec M’hamed Bouamar

Pour écouter l’interview contenant des conseils sur le référencement web au Maroc, avec le directeur général de Domyjeans.com :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Dès que vous aurez terminé l’interview, postez votre commentaire maintenant. Les premiers commentaires recevront une réponse personnalisée et détaillée.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Retranscription de l’interview

Ryan : Bonjour et bienvenue dans une nouvelle interview de BlogPro.PaiementInternetMaroc.com. Nous somme aujourd’hui avec M’hamed Bouamar, le directeur général du site E-Commerce Domyjeans.com. Du Maroc, Domyjeans.com vendent des produits à l’échelle internationale. Est-ce que tu peux nous en dire plus ?

M.B : Comme vous l’avez dit, Domyjeans.com est un site de E-Commerce basé au Maroc. Sa première particularité est de permettre aux gens de créer leurs propres jeans en choisissant les différents détails qui vont le composer, à savoir le tissu, les poches avant, les poches arrières et les différents accessoires qui vont avec. La deuxième particularité est de leur permettre de faire des jeans sur mesure. C’est-à-dire qu’une fois la personne a composé son jeans ou a choisi le modèle de la galerie, il y a une partie mensuration où au lieu de demander au gens leur taille, par exemple taille 36, on leur demande plutôt de se mesurer et de nous donner différentes tailles comme le tour de taille, le tour de ceinture, l’entre jambe, etc. pour qu’on puisse leur créer un jeans sur mesure. Il faut savoir que sur notre site, il y a plus de 10 millions de possibilités. Donc si vous composez votre jean, a priori, vous êtes le seul à avoir ce modèle parfaitement ajusté à votre forme.

Ryan : On s’est rencontré dans des évènements sur le E-Commerce au Maroc et sur le référencement web au Maroc et on a déjà eu l’occasion de parler plusieurs fois de ce projet. Aujourd’hui, dans cette interview, on va parler beaucoup plus de référencement. On va montrer aux auditeurs comment le référencement naturel peut attirer un maximum de trafic ciblé vers un site web, ce qui va aider à faire plus de ventes. J’ai eu l’occasion d’étudier votre site avec soin. J’ai vu son interface, son référencement et tout ce que je peux dire, c’est une prouesse technique. C’est-à-dire que vous avez tout fait tout seul, vous  ne vous êtes pas basé sur un système de gestion de contenu (CMS), vous avez tout créé à zéro (de l’interface au design, au référencement, etc.). Vous avez un Domyjeans pour les États-Unis, l’Allemagne, le Japon, la France, le Maroc, la Suisse, l’Angleterre et l’Espagne. Chacun de ces pays a un site indépendant, référencé dans ce pays-là et optimisé pour ce pays-là.

M.B : Exactement. J’aimerais juste ajouter que le plus difficile était de lancer la version japonaise (rires).
On peut dire que l’on comprend certaines choses dans la version espagnole, mais dans la japonaise, c’est un petit peu différent (rires).

Ryan : Je viens de voir la version japonaise et c’est vraiment incompréhensible (rires).

Ryan : Donc, vos jeans sont exportés partout dans le monde, à partir du Maroc, où l’usine de fabrication se trouve.
En d’autres termes, vous êtes tous au Maroc et vos jeans personnalisés sont commandés par Internet à travers Domyjeans, pour être envoyés à vos clients partout dans le monde.

M.B : En fait, Domyjeans est domiciliée dans la zone franche de Tanger. C’est une filiale d’un groupe leader dans le secteur du textile au Maroc et elle soustraite la production à une autre filiale du groupe qui a une expertise dans le domaine, un savoir-faire connu et reconnu. Elle fait également l’exportation pour nous à travers notre partenaire UPS.

Ryan : Votre site reçoit chaque jour du trafic gratuit d’Internet, parce qu’il est bien référencé. Quels sont les critères que vous avez utilisés pour choisir les mots-clés qui pointent vers votre site.

M.B : Pour le choix des mots-clés, c’était toute une analyse stratégique. La sémantique du site fait partie intégrante de la stratégie de référencement. Une analyse sémantique a été réalisée sur l’activité que l’on voulait faire, par exemple, étant donné qu’on vend des jeans, nous avons cherché tous les mots-clés qui avaient un rapport avec le jeans. Quand on a fait cela, on a conclu que se concentrer sur le jean était un peu limité. Il y a des outils qui permettent de savoir combien de fois par pays des mots-clés sont tapés. On a fait des tests avec c’est outils et on a vu par exemple que  les termes ‘jeans sur mesure’ n’étaient pas énormément recherchés, donc on a essayé de se positionner sur d’autres expressions, surtout des expressions composées qui vont nous ramener des visiteurs. Il faut savoir que c’est beaucoup plus intéressant de se positionner par exemple sur ‘jeans sur mesure pour homme’, que de se positionner sur ‘jeans’.

Ryan : Parce que c’est plus ciblé et cela fait en sorte que les gens achètent.

M.B : Exactement. C’est-à-dire qu’au lieu d’inciter les consommateurs à acheter nos produits, on va plutôt chercher les consommateurs qui ont besoin de nos produits ou qui recherchent plus ou moins quelque chose qui leur ressemble. On va essayer d’être présent à ce niveau-là et puis le laisser découvrir notre site et voir si ce qu’il cherche s’y trouve. Donc au lieu de se positionner sur ‘jeans’ on va plutôt se positionner sur ‘jeans sur mesure homme’ ou ‘créer un jean pour homme’ ou ‘créer un jean online’. Ce sont des expressions qui ramènent peu de visiteurs, mais quand on les met toutes ensemble, cela ramène beaucoup plus de visiteurs que si on allait payer cher le positionnement sur le terme ‘jeans’, qui va peu être ramener beaucoup de visiteurs, mais qui ne va pas se transformer forcément en ventes.

Ryan : C’est un conseil très important pour tous les lecteurs de BlogPro.PaiementInternetMaroc.com. Il faut cibler précisément les personnes  que l’on veut attirer à son site, car cela ne sert à rien d’attirer un maximum de trafic venant de n’importe où. Il faut attirer les gens vraiment intéressés par ce que vous vendez, ce qui va garantir un maximum de taux de conversion. Je vais donner deux mots au hasard et l’on va essayer de comprendre comment vous avez fait pour positionner.

M.B : D’accord.

Ryan : Quels sont les deux mots-clés que tu pourrais utiliser comme exemple ?

M.B : Comme j’ai déjà cité : « vêtement personnalisé » et  »jeans sur mesure ».

Ryan : D’accord. Ce sont les mêmes mots-clés que je vois sur la page principale de « Domyjeans.fr », en bas à droite (dans le petit menu accordéon).

M.B : En fait, le seul intérêt du menu accordéon que vous voyez en bas à droite du site est le référencement. Ce n’est pas du tout fait pour les utilisateurs, mais c’est principalement pour les moteurs de recherche. Ce sont des textes qu’un utilisateur voit vers la fin, ce n’est pas quelque chose sur quoi on met l’accent ou qu’on met en valeur, alors que pour un robot ou un moteur de recherche, ces textes-là apparaissent en premier. Lorsque le moteur de recherche arrive, le premier titre qu’il trouve est « vêtement personnalisé » avec le texte en dessous, ou « jeans sur mesure » avec le texte en dessous.

Ryan : En fait, il faut se mettre à la place d’un moteur de recherche. Le moteur entre sur le site et scrute tous les liens qui sont sur la page principale. S’il voit par exemple qu’il y a « vêtement personnalisé » sur la page principale, qui est l’un des plus importantes et que « vêtement personnalisé » pointe vers une nouvelle page, il va faire en sorte que cette nouvelle page soit bien placée sur d’autres mots clés. On va ouvrir les deux pages. La page « vêtement personnalisé » et la page « jeans sur mesure ».


M.B : Ces pages-là sont le genre de pages dont les moteurs de recherche raffolent. Ce sont des pages riches en contenu et très linkées (plusieurs liens pointent vers ces pages). Les moteurs de recherche aiment bien les liens et l’on ne parle que de sujets qui ont une relation avec cette page-là. Par exemple, si on va sur la page ‘jeans sur mesure’, tous les termes et les expressions qui sont utilisés tournent autour du ‘sur mesure’. Donc, au lieu d’attirer un visiteur qui cherche ‘jeans sur mesure’ à la page d’accueil, qui est une page générale qui contient plusieurs sujets et que le visiteur ne va pas apprécier parce que ce n’est pas ce qu’il cherche exactement, le moteur de recherche va mettre en avant la page qui est spécialement dédiée à ce qu’il recherche. Google ou les moteurs de recherche en général ont comme principal intérêt de proposer à l’utilisateur le résultat le plus approprié à ses recherches et c’est là où l’internaute trouvera son bonheur.
En résumé, si on envoie l’internaute sur une page où l’on traite un petit peu de « jeans sur mesure » et d’autres termes, cela n’a pas la même valeur que si on l’envoie à une page dédiée uniquement à cela. Après et à partir de cette page-là, nous essayons de réorienter les gens vers la partie commerciale. Comme vous pouvez le voir juste en dessous des photos, il y a deux boutons : « Personnaliser un jeans » et « Acheter un jeans de la galerie ». Les gens arrivent sur cette page-là et se retrouvent sur l’espace commercial réservé  à cet effet.

Ryan : En effet, c’est une chose très importante que j’ai remarqué sur les sites e-commerce marocains et même parfois aux États-Unis et en France, où les gens négligent les landing pages. Ce sont des pages très ciblées au point où on achète une seule chose à la fois. La page ‘jeans sur mesure’ est un super exemple d’une landing page personnalisée et optimisée. Combien cette page vous rapporte de visiteurs par jour ?

M.B : A peu près une quinzaine de visiteurs qui arrivent directement sur la page en tapant ‘jeans sur mesure’ sur le moteur de recherche.

Ryan : Je viens de mettre ‘jeans sur mesure’ sur Google et vous êtes les premiers à apparaître sur la page de recherche.
Pour arriver à ce résultat, il faut déjà créer une page spécialisée sur un mot-clé et il faut faire en sorte que d’autres personnes pointent vers cette page.

M.B : Disons que l’un des moyens que  Google utilise pour détecter la notoriété d’un site, c’est de voir le nombre de liens qui pointent vers le site.

Ryan : Et c’est très important. D’ailleurs, c’est ce qui a fait le succès de Google entre 1998 et 2002 quand ils ont inventé le concept de ‘Pagerank’, le fait que plus on pointe des liens vers votre page, plus elle monte dans le classement. C’est ce que vous faites vous aussi sur les pages ‘vêtement personnalisé’ et ‘jeans sur mesure’. J’imagine que vous échangez des backlink (des liens) et que ces backlinks pointent directement vers ces landing pages (pages personnalisées).

M.B : Exactement. Disons qu’on ne fait pas vraiment un « échange de liens » classique, parce que Google n’apprécie pas vraiment. Ils se rendent compte que quelque part on a envie de les arnaquer. Donc, on fait des échanges de liens déguisés. Un site A va pointer vers un site B et ce site B ne va pas pointer vers le site A mais vers le site C. Si par exemple on fait un échange de liens avec BlogPro.PaiementInternetMaroc.com et que BlogPro.PaiementInternetMaroc.com pointe vers Domyjeans.com et Domyjeans.com pointe vers BlogPro.PaiementInternetMaroc.com. Cela est très facile pour que le moteur de recherche le détecte et il se rend compte que c’est un échange de lien pour essayer de mieux référencer nos sites et monter dans le classement. Alors que si Domyjeans.com crée un lien vers BlogPro.PaiementInternetMaroc.com sur sa page d’accueil et que BlogPro.PaiementInternetMaroc.com crée un lien vers le blog de Domyjeans.com, le moteur de recherche aura beaucoup plus de mal à détecter l’échange de liens. En plus, si on espace cela de 15 jours à 3 semaines, la tâche est encore plus difficile.

Ryan : Tout est question de faire en sorte que Google ne se rend pas compte qu’on est entrain d’échanger des backlink avec d’autres personnes.

M.B : Exactement.

Ryan : Mais vous avez des liens qui pointent vers vous, précisément vers les mêmes landing pages.

M.B : Oui, parce que ce sont des pages très importantes à référencer. Donc on le fait pour aider un petit peu sachant que les liens doivent normalement être créés volontairement par les gens. Ceci est un premier moyen. Le deuxième est de s’inscrire sur des annuaires online et créer un lien qui pointe vers notre site. Il y a des annuaires sans backlink, où on peut s’inscrire et créer un lien, le webmaster de l’annuaire visite le site, s’assure qu’il est en adéquation avec leur éthique, s’assure de la description qui y a été mise et valide le lien. Ce lien-là n’aura pas plus d’importance qu’un lien d’un magazine de mode qui pointe vers un site E-Commerce de jeans parce que les thèmes des deux sites se rapprochent, mais cela aide quand même.

Ryan : En gros, pour avoir une bonne stratégie de référencement, il faut avoir des mots-clés qui sont ciblés qui ont une relation avec les pages dans lesquelles vous vendez quelque chose ou avec votre site (que cela soit un blog, une boutique en ligne, etc.). Il faut aussi bien choisir ces mots-clés et pour cela, je conseillerais d’utiliser l’outil Google Keywords Tools, qui permet de trouver les mots les plus recherchés dans un domaine. Après il faut étudier la concurrence, pour voir les sites web qui sont trop bien placés sur certains mots-clés (et donc difficiles concurrencer).
Une fois que c’est fait, il faut créer des pages sur les mots-clés choisis, des landing pages, où l’on optimise la page pour un seul mot-clé, qui rapportera du trafic ciblé.

M.B : Pas forcément sur un seul mot-clé. Par exemple, si quelqu’un tape ‘jeans ajusté au corps’ et que l’on parle de cela sur la page ‘jeans sur mesure’, on pourra aussi se positionner sur cette expression.

Ryan : Mais vous êtes positionné sur quoi en numéro 1 ? Sur ‘jeans sur mesure’ ou sur l’autre ?

M.B : On est positionné selon le résultat des recherches sur pas mal d’expressions, c’est juste que pour notre activité, l’expression ‘jeans sur mesure’ est très intéressante  et c’est elle qui rapporte le plus de trafic. Je suis sûr que si je fais des statistiques dans ce sens, je trouverai plusieurs expressions qui ont une relation avec ‘jeans sur mesure’ et qui n’amènent qu’un seul visiteur par semaine par exemple, mais une fois qu’on les met toutes ensemble, cela rapportera plus de visiteurs que l’expression ‘jeans sur mesure’.

Ryan : D’accord. En résumé, comme deuxième phase, vous choisissez les expressions principales et parfois les secondaires aussi. Et la troisième phase consiste à avoir un maximum de liens qui pointent vers le site et vers vos pages les plus importantes. J’imagine que les liens doivent aussi contenir des mots-clés.

M.B : Exactement. Si on reprend l’exemple d’échange de lien avec BlogPro.PaiementInternetMaroc.com, au lieu de mettre le terme ‘Domyjeans’ et le lien de ‘Domyjeans’, on va plutôt mettre le lien sur ‘Domyjeans vêtements personnalisés sur mesure’, comme ça le moteur de recherche associe le lien à cette expression-là.

Ryan : Et c’est plus profitable parce que finalement, il y a des gens qui tapent « Domyjeans », mais ce sont des gens qui connaissent déjà le site. Ce qui vous importe le plus, c’est d’attirer des gens qui ne connaissent pas Domyjeans pour qu’ils soient de nouveaux clients. Je me souviens qu’on a beaucoup discuté à Ouarzazate lors de votre conférence des mots-clés qui attiraient du trafic à votre site et l’on m’avait dit que c’était 1173 mots clés en un mois.

M.B : Oui, c’est à peu près cela. On est à 1000 mots-clés par mois qui nous ramènent des visiteurs. Certains nous ramènent 1, d’autres nous ramènent 500.


Ryan : C’est sûr. L’essentiel, c’est que cela soit assez ciblé et parfois même si ce n’est pas assez ciblé, cela peut convertir des gens qui ne sont pas vraiment ciblés en clients, ce qui est aussi intéressant. Par exemple, attirer par ‘vêtement sur mesure’ et lui proposer un jean, ce qui est le cas du mot clé ‘vêtements personnalisés’.

M.B : Exactement. Nous, sur « Domyjeans », on a créé un blog qui a pour but non pas de trouver des gens qui vont passer 2 heures de suite dessus à essayer de trouver un article à poster, mais  de mettre beaucoup de texte. Par exemple, nous avons un partenariat avec des blogueuses qui écrivent sur notre blog. Juste avant le nouvel an, une blogueuse nous a écrit un article sur la tenue du nouvel an et ce qu’il faut savoir, c’est que pendant cette période-là, il y avait beaucoup de personnes qui cherchaient comment s’habiller au nouvel an. Elles ont atterri sur notre blog en trouvant l’information qu’ils voulaient et juste à côté, elles découvraient qu’elles pouvaient personnaliser un jeans et l’avoir pour le nouvel an. Donc, elles sont rentrées sur le site, l’ont visité  et ont assez souvent commandé.

Ryan : D’ailleurs, cela fait partie des choses sur lesquelles on parle sur BlogPro.PaiementInternetMaroc.com : un blog pour son entreprise. On peut avoir un blog personnel avec lequel on gagne de l’argent, mais pourquoi ne pas faire un blog pour son entreprise, qui permettra d’attirer un maximum de trafic ciblé et des ventes.

M.B : Effectivement et cela permet aussi d’avoir un espace où le client peut s’exprimer .

Ryan : Et c’est dans cet espace-là que les clients mettent des mots-clés que l’on aurait jamais deviné, ce qui est vraiment excellent.

M.B : Oui. Nous avons fait des partenariats avec certains blogs et l’on avait lancé un concours en faisant gagner par exemple un jeans. Comme mode de concours, au lieu de demander aux participants de créer  leur jeans et après de faire gagner un jeans, on leur demandait d’aller sur la galerie et laisser un commentaire sur le modèle de jeans qui leur plaisait, ce qui permettait d’avoir  beaucoup de texte sur cet article. Des commentaires sur où on peut mettre un jeans de chez ‘domyjean’ ou pourquoi on veut gagner un jean, etc. Tout cela crée du contenu qui fera que tôt ou tard un moteur de recherche enverra  directement un visiteur vers ces pages.

Ryan : Il y a aussi une bête noire des gens qui font du référencement, c’est le contenu dupliqué. Au début, quand on a parlé de « Domyjeans », on a dit que chaque pays a son site indépendant et parfois, cela pourrait causer ce que l’on appelle le « Le duplicate content ». C’est-à-dire un même contenu dupliqué dans deux sites web. Par conséquent, l’un des deux sites web reçoit une sorte de « punition » de la part de Google.  Comment faire pour ne pas avoir de contenu dupliqué (deux pages qui se ressemblent dans deux sites différents) ?

M.B : Alors, on prend l’exemple de « « Domyjean.ma » pour le Maroc  et « Domyjeans.fr » pour la France.

Ryan : J’imagine que c’est le même contenu.

M.B : Voilà, c’est la même langue et c’est plus ou moins le même contenu. Si Google repère qu’il y a le même contenu, il va croire que l’on essaye de le « spammer », c’est-à-dire qu’on va mettre deux fois le même site avec le même contenu pour avoir plus de chance d’attirer plus de clients.   Ce qui est généralement fait, c’est un changement entre 20% et 30% du texte du site. Par exemple, si on dit dans le site français que « Domyjeans » est un site qui permet de personnaliser un jeans, dans la version marocaine on va dire ; personnalisez votre jeans avec « Domyjeans ». C’est le même message, mais c’est analysé différemment  par le moteur de recherche et c’est présenté différemment. Aussi, le fait d’utiliser des noms de domaine différents, le .ma pour le Maroc et le .fr pour la France, le moteur de recherche va systématiquement privilégier le résultat du .fr pour la France et du .ma pour le Maroc.

Ryan : C’est très important. Comment  faites-vous  pour qu’une page soit optimisée dans son texte pour un mot clé ?
Je prends l’exemple de la page ‘jeans sur mesure’. J’ai remarqué que vous avez mis ‘jeans sur mesure’ sur le titre et que vous avez répété cela dans le texte. Est ce que ce sont des techniques que vous utilisez ?

M.B : Oui. Il y a une structure que le robot du moteur de recherche respecte quand il parcourt un site. Il commence avec le titre principal, puis les titres secondaires et finalement le contenu. Donc déjà, on met le principal message qu’on a envie de passer dans le titre principal, « Jeans sur mesure ». Ensuite, on met des titres secondaires qui ont une relation directe avec l’expression « Jeans sur mesure ».  Ce qui va permettre à Google de repérer ce qu’on veut vraiment mettre en avant, c’est-à-dire « Jeans sur mesure », « vêtements grande taille », « baggy sur mesure » et « pantalon taille basse ». Donc voilà, le moteur de recherche va savoir que cette page-là traite du sur mesure, principalement du jeans, qu’elle parle aussi des vêtements grande taille qui sont reliés aux jeans sur mesure, etc.

Ryan : D’accord. Donc vous mettez les mots-clés dans les titres, dans les sous-titres, dans les balises meta, etc. pour faire en sorte que les moteurs de recherche comme Google trouvent facilement le mot-clé dans les endroits qu’ils veulent.

M.B : Exactement, c’est un peu ça. Les balises meta ne sont plus très utilisées parce que les moteurs de recherche en tiennent compte de moins en moins. Par exemple, on peut parler d’un iPhone dans la balise meta alors que dans notre page, on parle de jeans sur mesure. On va dire que, généralement, il y a une structure en HTML qu’il faut respecter et mettre en place et ne pas coder.Il faut juste avoir une page qui fonctionne, bien écrite, bien structurée.

Ryan : Ça, c’est très important. Donc pour les personnes qui débutent, qui ne connaissent rien en référencement, qui ont peut-être un blog ou une boutique : quels sont les cinq conseils les plus importants qu’ils devraient suivre pour avoir un référencement assez bon, un bon démarrage.

M.B : Le premier conseil que je donnerais, c’est de mettre en place une stratégie référencement. C’est-à-dire supposer, aller se documenter et essayer de répondre à deux questions : Qu’est-ce que je dois faire ? Comment je vais le mettre en place ? Sinon, dans l’aspect pratique, Un conseil rapide est de structurer les pages du site. C’est-à-dire avoir une analyse sémantique, aller chercher plus ou moins les expressions qu’on vise, question de ne pas s’éparpiller. Il y a le fait de ne pas utiliser les technologies que les moteurs de recherche n’apprécient pas comme par exemple du Flash. Si vous n’avez pas trop le choix, il y a des technologies qui permettent d’expliquer aux moteurs de recherche le contenu du Flash car le moteur de rechercher n’arrive pas à lire dedans. Donc, vous imaginez qu’on ne peut mettre une animation sur le jeans et puis dans le texte parler d’autre chose. C’est pour cela que les moteurs de recherche n’apprécient pas beaucoup. Donc on va essayer de limiter l’utilisation du Flash et de l’Ajax et bien sûr créer un maximum de liens qui pointent vers votre site. Alors après, il faut faire attention parce qu’il y a des liens DoFollow et des liens NoFollow. Les liens DoFollow sont beaucoup plus intéressants parce que ce sont des liens qui vont envoyer de la notoriété à la page sur laquelle on est.

Ryan : Bon, juste pour préciser, les liens NoFollow, en général, sont mis dans les commentaires des blogs et dans n’importe quel endroit où on peut poster comme on veut et où l’on peut spammer comme dans un forum, un commentaire. Cela veut dire que les liens mis en NoFollow ne valent rien du tout.


M.B : Exactement, ces liens-là ne vont servir qu’à envoyer un visiteur à votre site en cliquant sur ce dernier mais en terme référencement, ils n’apportent rien à votre site.
Ryan : Oui, c’est ça le problème. Est-ce qu’il y a un plugin qui aiderait les lecteurs de BlogPro.PaiementInternetMaroc.com à détecter les liens NoFollow ?

M.B : Je n’ai pas le nom en tête. Mais si vous utilisez Mozilla Firefox ou Google Chrome, allez sur les extensions, tapez NoFollow et vous tomberez dessus. Quand l’extension sera installée et activée, les liens NoFollow seront surlignés d’une couleur différente.

Ryan : Ça, c’est sûr. Lors de la rencontre de référencement à Casablanca, on avait parlé d’une chose  importante aussi. C’était que vous aviez 30% de vos clients qui rachetaient encore une fois sur DoMyJeans.

M.B : En fait, on va dire que quand on lit les rapports des spécialistes du e-Commerce qui sont publiés chaque année sur le comportement, les nouvelles tendances, etc. ils insistent principalement sur la satisfaction du client. De nos jours, les clients essaient d’avoir le même service en ligne que celui qu’ils ont lorsqu’ils sont dans un magasin. Donc c’est très important de pouvoir suivre ce client. Par exemple, un client qui arrive dans notre site et qui quitte le site avant de commander. Je pense que c’est intéressant d’essayer de le contacter par téléphone ou par mail, de un, cela ne coûte rien et cela fait plaisir à la personne concernée et puis deuxièmement, parfois, on peut tomber sur une personne qui ne savait pas trop où aller ou qui avait un problème au moment de saisir ces coordonnées bancaires, etc. Donc cela fait rattraper une commande en un mail ou un coup de fil. Sinon, nous, on appelle 10% de nos clients qui ont commandé et on leur demande comment ils ont trouvé le service de DoMyJeans, si tout s’est bien passé, etc. Ça a l’air de rien du tout. Mais ces gens-là, ça leur fait plaisir.
Ryan : Vous leur donnez de l’importance et ils vous le rendent bien, ce qui est génial.

M.B : En fait, sur les 5 derniers mois, 30% de nos commandes ont été réalisées par d’anciens clients.

Ryan : Et d’ailleurs, cela peut s’appliquer sur n’importe quel type de business en ligne. Même pour un blog. Beaucoup de gens qui ont un blog ou un site font l’erreur de ne pas faire en sorte que les gens se convertissent en membres. C’est une excellente façon de les recontacter. Dans un site de e-Commerce, beaucoup de gens abandonnent le panier. Pourquoi ne pas les recontacter ? Pourquoi ne pas prendre leurs coordonnées au début et leur dire : Vous avez commandé quelque chose ? Pourquoi vous avez abandonné votre panier ? Y a-t-il eu un souci ? Vous leur donnez de l’importance et ils reviennent chez vous et j’imagine que ce n’est pas seulement dû au fait que vous leur avez donné de l’importance. J’imagine que vous avez de la qualité aussi, dans vos jeans. Parce que sinon, ils ne reviendront pas.

M.B : En fait, la stratégie, c’était en fait de baser une nouvelle marque de jeans. Donc les gens n’ont pas forcément envie d’acheter un jeans DoMyJeans. Donc c’est à nous de trouver d’autres arguments pour essayer de leur dire, voilà l’intérêt de la marque en les fidélisant.

Ryan : Qu’est-ce que vous leur donnez comme argument pour les encourager à acheter des jeans personnalisés ?

M.B : Déjà, si la personne a rencontré un problème, on essaie de régler ce problème-là, on essaie de s’excuser même si  parfois, le problème n’est même pas lié à nous.


Ryan : En fait, en dehors des problèmes. Quand une personne n’est pas encore convaincue par votre produit, comment vous faîtes pour la convaincre ? Parce que pour beaucoup de gens, acheter un jeans personnalisé n’a pas un grand intérêt.

M.B : Par exemple, dans notre site, nous avons une rubrique témoignages clients où le client peut lire des témoignages d’anciens clients qui ont commandé chez nous. C’est une rubrique qui est ouverte où les gens peuvent poster leur commentaire. Quand on se retrouve avec quelqu’un qui a été très satisfait par son jeans, on lui demande de laisser un témoignage. Ce qu’il faut savoir, c’est que, en Europe, les gens achètent énormément par internet. Le problème, c’est qu’ils ont du mal à faire confiance à des sites qu’ils ne connaissent pas car ils ne peuvent pas savoir si c’est un site fiable ou pas. La page des témoignages va leur prouver qu’il y a plusieurs personnes qui ont passé leur commande et qui ont donné leur avis sur le service et le produit. Le problème, c’est qu’on peut avoir des témoignages qui ne sont pas très encourageants pour que les gens restent. Même là, ce n’est pas grave parce qu’on aurait pu garder seulement les emails positifs que nous envoient les gens et poster cela et ne pas permettre à n’importe qui d’écrire. Mais l’idée quand même, c’est de laisser les gens s’exprimer, si quelqu’un a rencontré un problème, s’il n’est pas satisfait de quelque chose, cela nous permettra de le savoir et d’essayer d’y remédier.

Ryan : Donc, c’est une façon déjà de montrer que votre produit est de qualité parce que les gens en parlent et deuxième chose, vous faîtes en sorte d’avoir des clients qui parlent de vous parce que si vous avez de la qualité, c’est une façon de provoquer le bouche-à-oreille, ce qui fait que cela vous rapporte à long terme de nouveaux clients.

M.B : Exactement. Il y a aussi autre chose qu’on a mis en place. C’est le fait que le client doit être satisfait de son jeans sinon il faut lui en refaire un autre.

Ryan : Cela change un peu du satisfait ou remboursé (rires).

M.B : Effectivement. On se dit qu’une fois que la personne a voulu dépenser son argent et qu’on a fourni l’article qu’elle voulait, il n’y a aucune raison de ne pas leur envoyer un autre. Ceci a un coût pour nous qui n’est pas négligeable, on va dire qu’il y a un retour intéressant pour nous, car ce client satisfait parle de Domyjeans.com autour de lui parce qu’il est satisfait. Lors d’une discussion avec un ami insatisfait d’un site E-Commerce, notre client va dire « non, moi, Domyjeans.com m’ont envoyé un nouveau jeans qui correspond exactement à ce que je veux, quand j’ai dit que je n’étais pas satisfait ». En fait il faut donner de l’importance aux gens, ne pas faire comme si la seule interface qu’il y a c’est l’écran, il faut aller vers eux, il faut essayer de rentrer en contact avec eux et les rassurer.

Ryan : et pour ce qui est des tests. Parce que c’est connu, dans un site de E-Commerce ou dans un Blog Pro, c’est très important de faire des tests. Est-ce que vous faites des tests pour augmenter le taux de conversion de vos pages?

M.B : En fait on a, comme je le disais tout à l’heure des outils comme Google Webmaster Tools et Google Analytics (des outils gratuits) donnent déjà suffisamment d’informations. Par exemple, quand on venait de lancer le site, on avait beaucoup de gens qui quittaient le site dans la page mensurations. On est partis, on a essayé de comprendre pourquoi et on a réalisé que voilà, ce n’était pas assez clair, les gens ne savaient pas comment prendre des mesures. On a repensé la page et on a amélioré le taux de rebond de cette page. Au lieu que les gens quittent cette page rapidement, c’est devenu plus clair pour eux, ce qui se transformait en vente. Après, il ne faut pas hésiter à mettre en place 2 ou 3 pages différentes. Une cette semaine, une la semaine prochaine et une la semaine d’après. Ensuite, on va revenir, on va revoir les statistiques et voir c’est laquelle qui a intéressé le plus les utilisateurs. Laquelle a permis d’aller vers la page suivante au lieu de quitter le site.

Ryan : Ces derniers temps, Facebook et Twitter ont leur place dans le Marketing sur Internet. Est-ce que vous utilisez ce genre de réseaux dans Domyjeans.com ?

M.B : En fait, si vous allez dans la page d’accueil de Domyjeans.com, en bas, vous avez les différents réseaux sociaux sur lesquels nous sommes présents. Cette présence est très importante pour interagir avec le client. Pour aller pousser de l’information directement chez le client (pour ne pas se limiter qu’aux clients qui viennent d’eux même sur le site Domyjeans.com). Et après, de mon point de vue, il ne faut pas se focaliser beaucoup trop sur Facebook. Facebook, c’est très important, mais ce n’est pas le seul réseau social. Il y a toujours des réseaux sociaux spécifiques à un secteur d’activité, beaucoup plus spécialisés que Facebook, qu’il ne faut pas oublier (comme les réseaux sociaux professionnels). Par exemple, il y a un réseau social spécial pour le textile et on est présents dessus. Ce qu’il faut savoir c’est que les réseaux sociaux et les moteurs de recherche qui sont leaders dans certains pays, ne le sont pas dans d’autres. Par exemple Google en France c’est entre 80% et 95% des recherches sur Internet. Aux états-unis, c’est un petit peu moins de 50%. Myspaces est très utilisé aux USA, même si maintenant ils migrent vers quelque chose de musical et que Facebook a un petit peu pris le relais, ils restent très présents.

Ryan : il faut s’adapter à son public, en effet. Merci M’hamed pour tous ces conseils et à bientôt !

M.B : Oui. Y a une structure que le robot du moteur de recherche respecte quand il parcourt un site. Il commence avec le titre principal, puis les titres secondaires et finalement le contenu. Donc déjà, on met le principal message qu’on a envie de passer dans le titre principal, « Jeans sur mesure ». Ensuite, on met des titres secondaires qui ont une relation directe avec l’expression « Jeans sur mesure ».  Ce qui va permettre à Google de repérer ce qu’on veut vraiment mettre en avant, c’est-à-dire « Jeans sur mesure », « vêtements grande taille », « baggy sur mesure » et « pantalon taille basse ». Donc voilà, le moteur de recherche va savoir que cette page-là traite du sur mesure, principalement du jean, qu’elle parle aussi des vêtements grand taille qui sont reliés aux jeans sur mesure, etc.
Ryan : D’accord. Donc vous mettez les mots clés dans les titres, dans les sous-titres, dans les balises meta, etc. pour faire en sorte que les moteurs de recherche comme Google trouvent facilement le mot-clé dans les endroits qu’ils veulent.
M.B : Exactement, c’est un peu ça. Les balises meta ne sont plus beaucoup utilisées parce que les moteurs de recherche en tiennent compte de moins en moins. Par exemple, on peut parler d’un iPhone dans la balise meta alors que dans notre page, on parle de jeans sur mesure. On va dire que, généralement, ???? du même thème et structuré. Y a une structure en HTML qu’il faut respecter et mettre en place, et ne pas coder, juste avoir une page qui fonctionne, bien écrite, bien structurée.
Ryan : Ca, c’est très important. Donc pour les personnes qui débutent, qui ne connaissent rien en référencement, qui ont peut-être un blog ou une boutique : quels sont les cinq conseils les plus importants qu’ils devraient suivre pour avoir un référencement assez bon, un bon démarrage.
M.B : Le premier conseil que je donnerais, c’est de mettre en place une stratégie référencement. C’est-à-dire supposer, aller se documenter et essayer de répondre à deux questions : Qu’est-ce que je dois faire ? Comment je vais le mettre en place ? Sinon, dans l’aspect pratique, un rapide conseil et c’est de structurer les pages du site. C’est-à-dire avoir une analyse sémantique, aller chercher plus ou moins les expressions qu’on vise, question de ne pas s’éparpiller. Il y a le fait de ne pas utiliser les technologies que les moteurs de recherche n’apprécient pas comme par exemple du Flash. Si vous n’avez pas trop le choix, il y a des technologies qui permettent d’expliquer aux moteurs de recherche le contenu du Flash car le moteur de rechercher n’arrive pas à lire dedans. Donc vous imaginez qu’on peut mettre une animation sur le jean et puis dans le texte parler d’autre chose. C’est pour ça que les moteurs de recherche n’apprécient pas beaucoup. Donc on va essayer de limiter l’utilisation du Flash et de l’Ajax et bien sûr créer un maximum de liens qui pointent vers votre site. Alors après, il faut faire attention parce qu’il y a des liens DoFollow et des liens NoFollow. Les liens DoFollow sont beaucoup plus intéressants parce que c’est des liens qui vont envoyer de la notoriété de la page sur laquelle on est.
Ryan : Bon, juste pour préciser, les liens NoFollow, en général, sont mis dans les commentaires des blogs et dans n’importe quel endroit où on peut poster comme on veut, où on peut spammer comme dans un forum, un commentaire. Cela veut dire que les liens mis en NoFollow ne valent rien de tout.
M.B : Exactement, ces liens-là ne vont servir qu’à envoyer un visiteur à votre site en cliquant sur ce dernier mais en terme référencement, il n’apporte rien à votre site.
Ryan : Oui, c’est ça le problème. Est-ce qu’il y a un plugin qui aiderait les lecteurs de BlogPro.PaiementInternetMaroc.com de détecter les liens NoFollow ?
M.B : Je n’ai pas le nom en tête. Mais si vous utilisez Mozilla Firefox ou Google Chrome, allez sur les extensions, tapez NoFollow et vous tomberez dessus. Quand l’extension sera installée et activée, les liens NoFollow sont surlignés d’une couleur différente.
Ryan : Ca, c’est sûr. Lors de la rencontre de référencement à Casablanca, on avait parlé d’une chose aussi importante. C’était que vous aviez 30% de vos clients qui rachetaient encore une fois sur DoMyJeans.
M.B : Effectivement. En fait, on va dire que quand on lit les rapports des spécialistes du e-Commerce. Par exemple, il y a un rapport ????  ????? qui est publié chaque année sur le e-Commerce, c’est-à-dire comment il se porte, et quels sont les nouvelles tendances, etc. Ça fait deux ans où ils insistent principalement sur la satisfaction du client. En fait, de nos jours, les clients essaient d’avoir le même service en ligne que celui qu’ils ont lorsqu’ils sont dans un magasin. Donc c’est très important de pouvoir suivre ce client. Par exemple, un client qui arrive dans notre site et qui quitte le site avant de commander. Je pense que c’est intéressant d’essayer de contacter cette personne-là, par téléphone ou par mail, de un, cela ne coûte rien et cela fait plaisir à la personne concernée et puis deuxièmement, parfois, on peut tomber sur une personne qui ne savait pas trop aller ou qui avait un problème au moment de saisir ces coordonnées bancaires, etc. Donc ça, ça fait rattraper une commande en un mail ou un coup de fil. Sinon, nous, on appelle 10% de nos clients qui ont commandé et on leur demande comment ils ont trouvé le service de DoMyJeans, si tout s’est bien passé, etc. Ça a l’air de rien du tout. Mais ces gens-là, ça leur fait plaisir.
Ryan : Vous leur donnez de l’importance et ils vous le rendent bien, ce qui est génial.
M.B : En fait, sur les 5 derniers mois, 30% de nos commandes ont été réalisées par d’anciens clients.
Ryan : Et d’ailleurs, cela peut s’appliquer sur n’importe quel type de business en ligne. Même pour un blog. Beaucoup de gens qui ont un blog ou un site font l’erreur de ne pas faire en sorte que les gens se convertissent en membres. C’est une excellente façon de les recontacter. Dans un site de e-Commerce, beaucoup de gens abandonnent le panier. Pourquoi ne pas les recontacter ? Pourquoi ne pas prendre leurs coordonnées au début et leur dire : Vous avez commandé quelque chose ? Pourquoi vous avez abandonné votre panier ? Y a-t-il eu un souci ? Vous leur donnez de l’importance et ils reviennent chez vous et j’imagine que ce n’est pas seulement dû au fait que vous leur avez donnée de l’importance. J’imagine que vous avez de la qualité aussi, dans vos jeans. Parce que sinon, ils ne reviendront pas.
M.B : En fait, la stratégie, c’était en fait de baser une nouvelle marque de jeans. Donc les gens n’ont pas forcément envie d’acheter un jean DoMyJeans. Donc c’est à nous de trouver d’autres arguments pour essayer de leur dire, voilà l’intérêt de la marque en les fidélisant.
Ryan : Qu’est-ce que vous leur donnez comme argument pour les encourager à acheter des jeans personnalisés ?
M.B : Déjà, si la personne a rencontré un problème, on essaie de régler ce problème-là, on essaie de s’excuser même si  parfois, le problème n’est même pas lié à nous.
Ryan : En fait, en dehors des problèmes. Quand une personne n’est pas encore convaincue par votre produit, comment vous faîtes pour la convaincre ? Parce que pour beaucoup de gens, acheter un jean personnalisé n’a pas un grand intérêt.
M.B : Par exemple, dans notre site, nous avons une rubrique témoignages clients où le client peut lire des témoignages d’anciens clients qui ont commandé chez nous. C’est une rubrique qui est ouverte où les gens peuvent poster leur commentaire. Quand on se retrouve avec quelqu’un qui a été très satisfait par son jean, on lui demande de laisser un témoignage. Ce qu’il faut savoir, c’est que, en Europe, les gens achètent énormément par internet. Le problème, c’est qu’ils ont du mal à faire confiance à des sites qu’ils ne connaissent pas car ils ne peuvent pas savoir si c’est un site fiable ou pas. La page des témoignages va leur prouver qu’il y a plusieurs autres personnes qui ont passé leur commande et qui ont donné leur avis sur le service et le produit. Le problème, c’est qu’on peut avoir des témoignages qui ne sont pas très encourageants pour que les gens restent. Même là, ce n’est pas grave parce qu’on aurait pu garder seulement les emails positifs que nous envoient les gens et poster cela et ne pas permettre à n’importe qui d’écrire. Mais l’idée quand même, c’est de laisser les gens s’exprimer, si quelqu’un a rencontré un problème, s’il n’est pas satisfait de quelque chose, cela nous permettra de le savoir et d’essayer d’y remédier.
Ryan : Donc, c’est une façon déjà de montrer que votre produit est de qualité parce que les gens en parlent et deuxième chose, vous faîtes en sorte d’avoir des clients qui parlent de vous parce que si vous avez de la qualité, c’est une façon de provoquer le bouche à oreille, ce qui fait que cela vous rapporte à long terme de nouveaux clients.
M.B : Il y a aussi autre chose qu’on a mis en place. C’est le fait que le client doit être satisfait de son jean sinon il faut lui en refaire un autre.
Ryan : Cela change un peu du satisfait ou remboursé.
M.B : Effectivement. Mais une fois que le client a voulu dépenser son argent


Déjà 24 commentaires dans “Conseils sur le Référencement Web au Maroc, avec M’hamed Bouamar (interview)”
  1. Noman

    Interview très intéressante. Merci ! Il y aura aussi une version texte de l’interview ? J’aime bien relire les interview sur mon téléphone 😉 .

    • La version texte est désormais disponible 😉 .

  2. Fanny

    J’attendais depuis longtemps une interview sur le référencement et ça fait plaisir de voir des marocains créer des projets E-Commerce aussi grands. Quel est cet outil dont parle mhamed qui permet de voir les expressions les plus tapées par les internautes ?

    • L’outil dont a parlé M’hamed est Google Keywords Tools (cherche sur Google avec le mot-clé « Google Keyword Tool External ». L’outil, c’est le premier résultat retourné par Google).

  3. Samira

    Merci Ryan pour cette interview, qui m’a éclairci certaines techniques dont j’avais besoin.

    • Merci à toi aussi, Samira, pour ton commentaire encouragent.

  4. Ahmed Alaoui

    Interview très instructive pour tout blogueur et E-Commerçant marocain. Comment trouver des mots clés intéressants et très ciblés pour son blog ? J’ai toujours laissé ça au hasard… 🙁

    • 1. Utilise l’outil Google Keywords Tool External pour trouver les mots clés qui attirent le plus de trafic.
      2. Ensuite, étudie la concurrence pour choisir les mots clés qui attirent le plus de trafic et qui contiennent des concurrents pas très difficile à concurrencer.

      Le détail pour attirer un maximum de trafic vers ton blog (pas seulement le référencement) sera publié prochainement sur BlogPro.PaiementInternetMaroc.com .

  5. Imane Marrokya

    Comment c’est possible d’éviter les pénalités du contenu dupliqué ? Je suis débutante et j’ai copié collé plusieurs articles dans mon blog 🙁 . J’ai peur d’avoir des problèmes de contenu dupliqué, que je viens de découvrir dans cette entrevue…

    • Hello Imane,

      Il faut changer complètement le contenu de tes articles (ne pas utiliser les mêmes mots, changer les paragraphes et faire tout pour que Google ne devine pas que c’est le même texte).

      Par exemple :

      « Cet article est dédié à la création d’un blog, pour gagner de l’argent sur Internet au Maroc »

      Devient –>

      « Ce post va vous aider à créer un blog, pour générer des revenus sur le net au Maroc »

      Mais il vaut mieux ne pas copier / coller des articles dans ton blog. Écrire des articles originaux est positif pour tes lecteurs ET pour les moteurs de recherche.

  6. Karima

    Merci rayan et mhamed pour l’interview de qualite, comme d’habitude !!! Comment trouver des annuaires de qualité, sans lien de retour ?

    • Merci à toi aussi Karima !

      Il existe des annuaires d’annuaires où tu peux trouver ton bonheur (comme liste-annuaires.com par exemple).

  7. Bonsoir,

    Intéressant l’interview, bonne continuation, du bon travail en référencement.

    Vous avez un grand avantage qui peut vous permettre d’être les premiers au niveaux de tout les keywords, vu que le secteur de projet n’est pas très concurrentiels comme le secteur tourisme, divertissements, finances etc…

    Bonne chance.

  8. Omar Ben

    Salut Ryan,

    Très intéressante la vidéo ainsi que ton invité que je remercie, tout est expliqué avec des exemples simples même pour des débutants. la seule chose que je n’ai pas bien compris c’est quand un site A pointe vers un site B et pour que le référencement soit meilleur, au lieu que le site B pointe vers le site A, il pointe vers un site C. Est ce que toi Ryan ou Mr Bouamar pouvez m’expliquer plus?

    Merci et bonne continuation.

    • Salut Omar,

      Imaginons que BlogPro.PaiementInternetMaroc.com et Domyjeans.com font un échange de lien.

      Si BlogPro.PaiementInternetMaroc.com ——> pointe vers Domyjeans.com
      Et Domyjeans.com ——> pointe vers BlogPro.PaiementInternetMaroc.com

      C’est facile pour Google de détecter qu’il y a « échange de lien » (résultat : les deux liens ont moins de valeur).

      Pour rendre la tâche difficile à Google, on essaye d’ajouter un autre site pour faire un « échange de lien indirect » :

      BlogPro.PaiementInternetMaroc.com ——> pointe vers Domyjeans.com
      Site-C.com ——> pointe vers BlogPro.PaiementInternetMaroc.com

      BlogPro.PaiementInternetMaroc.com a eu son backlink (venant de site-C.com, qui est la propriété de Domyjeans. Mais Google n’a pas la capacité de détecter ça).

      Et Domyjeans.com a eu son backlink (de la part de Google).

      Et Google n’y voit que du feu…

  9. rachid

    Excellente interview.

    Merci Mr Ryan pour ce sujet et merci aussi pour la qualité des questions posées.

    M’HMED a appliqué les méthodes et les règles de référencement naturel. Le référencement est un travail de tous les jours , il reflète les efforts déployés par le webmaster pour faire un positionnement le plus en avant de son site.

    Je suis content de voir un marocain qui gére une entreprise physique et un site virtuel avec des multilangues .

    Mais j’aimerai bien savoir comment il gère le paiement par paypal?

    MERCI UNE AUTRE FOIS,

    • Merci pour ton commentaire Rachid.

      Pour Paypal, il faudra les contacter directement.

  10. C’est vraiment le type de site qui peut vous apprendre plus sur le référencement !

    Des mot-clé ciblés dans des domaines différents, la présence dans les différents moteur de recherche de Google (.fr , .com , .co.ma, .be…) , stratégie de long tail…

    Dans cet article, Mr Bouamar a cité une technique peu connu en francophonie (en relation avec le duplicate content). Il n’as pas parlé de la technique directement, mais il l’a montré indirectement. C’est la technique du « spinning content ».

    Autre chose très importante : il faut savoir lire entre les phrases et être bien attentif, sans le citer (ou même penser a le citer) il y a des astuces et informations utiles tels l’importance de firefox. Domyjeans.com est un must, un exemple a étudier. Bravo ! J’ai trouvé un plaisir a étudier ce site 🙂 .

    Un conseil d’ami : essayez de relire l’article et de prendre bien note de son contenu.

    • En effet Karim, il faut lire entre les lignes, prendre des notes et bien étudier Domyjeans.com. Il contient des enseignements pour tous les expert SEO marocains en herbe 😉 .

      Merci pour ton commentaire et au plaisir de te revoir prochainement (peut être dans une rencontre SEO à Casa, comme l’autre fois 😉 ).

  11. Amina

    Comme l’a dit karim, il faut lire entre les lignes. Il y a des conseils très importants qui peuvent aider tout blog ou boutique au Maroc à être bien classée dans les moteurs de recherche.

    Merci Ryan pour tes questions pertinentes. Rien qu’avec tes questions, on sent que tu maitrises toi aussi le domaine et que tu fais tout pour que l’interview contienne beaucoup d’informations utiles ! J’ai déjà hâte d’écouter les autres interviews !

    • Merci à toi aussi Amina pour ton commentaire et à la prochaine, dans d’autres articles.